lucie-nous-fera-demonstration-de-son-art-samedi-dans-le-cadre-du-festival-geo-conde-photo-

Lucie Cunningham

Après avoir suivi des études d’histoire de l’Art et de musique à Nancy, elle part étudier le costume et la scénographie à la Saint Martins de Londres. Son diplôme en poche, elle décide de rester à Londres et travaille comme costumière pour diverses compagnies. C’est au cours de ces trois années qu’elle découvre les marionnettes au Little Angel. C’est une révélation et elle décide de partir se former en Asie. Elle rencontre maître Chen XI Huang, fils aîné du fameux Li Tian Lu. Elle apprend avec lui la technique unique de la gaine chinoise pendant 6 années à Taïpei. Sous le regard bienveillant du maître, elle sculpte, brode, peint et manipule. Lors de son séjour à Taïwan elle participe à de nombreux spectacles, tant comme costumière que marionnettiste, et part en tournée au Canada, au Japon, en Turquie et en France. C’est aussi à cette période qu’elle se forme à la manipulation d’ombre à la fois sous la direction de Larry Reed (Shadowlight Production) et en Chine, dans le Xanxi, avec maître Wei. Puis elle rencontre son mari américain et le suit au Texas où elle travaille à la fois comme costumière et marionnettiste auprès de diverses compagnies. Elle enseigne aussi beaucoup les marionnettes dans des écoles défavorisées par le biais de l’organisation Action Project. Depuis son retour en France, elle se soucie de créer un lien entre ses passions, la musique, le costume et la marionnette, et tente de partager ses acquis de gaine taïwanaise et d’ombre avec le public lorrain par le biais de la compagnie Hold Up ! Elle travaille en tant que costumière notamment au CCN Ballet de Lorraine, à l’Opéra de Nancy et pour diverses compagnies. Elle collabore d’autre part avec différentes compagnies de marionnettes de la région comme La Mue/tte, Via Verde et La Mâchoire 36.

Margot Millotte

Après avoir étudié la littérature pendant 5 ans pour un obtenir un Master de recherche en Lettres Modernes, Margot a tourné une page pour privilégier les arts vivants.

    Son implication pour un festival de spectacle vivant pendant ses premières années à Nancy, ses expériences de spectatrice depuis l'enfance, ainsi que ses trois années à l'étranger (en Erasmus en Angleterre et en Pologne, et en tant qu'assistante de français en Angleterre) ont conforté ses volontés d'entrer dans un monde plus mouvementé que celui des Lettres et de la recherche.

    C'est ainsi qu'elle est arrivée, en 2017, au L.E.M. - Lieu d'Expérimentation Marionnette-, à son retour du Royaume-Uni, pour commencer un service civique avec la Cie En Verre et contre Tout. Elle y fait ses premiers pas en production, et y découvre la richesse des arts de la marionnette vers lesquels elle précise sa position. Elle garde sa place dans ce refuge artistique nancéien à la fin de son service civique, et y rencontre la Cie Hold Up!, rencontre humaine et artistique qui initiera une nouvelle collaboration à partir de 2019.

photo Margot_edited_edited.jpg
Photo le 08-01-2019 à 09.50.jpg

Bérangère Goossens

Née en 1979, je grandis dans un petit village de Seine-et-Marne, loin de tout mais proche de la nature. La culture arrive avec les études en cinéma à Paris 8. Arrêter les études, reprendre les études, sociologie, ethnologie, retour au documentaire. Un chemin biscornu entrecoupé d’expériences professionnelles et autres petits boulots. Quelques voyages aussi et la photographie et l’écriture. Se perdre, mais s’enrichir aussi beaucoup. Apprécier les petites choses. Ma première fille née en 2007. En 2012, je crée les films du point de vue qui me permettent d’exercer mes différents métiers de cadreuse, monteuse, réalisatrice. Là aussi des expériences qui permettent de s’enrichir auprès de publics jeune ou adulte au travers d’ateliers. Des rencontres autour de projets musicaux, et puis filmer la danse ce qui me ravit. J’aime la poésie de la vie, j’aime aussi les silences, j’aime faire la fête et danser, j’aime faire les films sans attendre, j’aime assister à la vie, j’aime rencontrer des personnes au travers des films, j’aime qu’elles me racontent leurs histoires. Je suis une amoureuse.